Les dents de la mer – Castelvieil

Aucun requin n’a pour l’instant été signalé dans les Calanques de Marseille… Pourtant voilà une escalade qui porte son nom à merveille, tant le calcaire y est finement sculpté.

A voir les centaines de gouttes d’eau formées dans ce calcaire blanc, parfois exactement agencées pour les doigts, on a envie de croire qu’il y a quelques milliers d’années un requin blanc est venu se faire les dents sur ce rocher alors encore englouti par les eaux.  Sur cinq longueurs, deux me paraissent « phare » pour cet itinéraire, deux fois 45 mètres qui m’ont laissé bouche-bée, ne me laissant prononcer que deux phrases: « c’est une oeuvre d’art, cette voie » et « j’ai vraiment mal aux aux pieds » (véridique!).

Malgré la chaleur étouffante nous avons vraiment pris plaisir à grimper ce pilier surplombant la Méditérannée, dans une presque solitude aléatoirement rompue par des bateaux de tourisme, grosses coquilles blanches qui sillonnaient l’azur sous nos pieds.

Voici quelques photos et un petit topo de la voie.

Photos

(Cliquer sur les photos pour le grand écran)

Topo

Temps: 5-6 heures en général

Difficulté: 6b+ max, 6a+ obligatoire

Matériel: matériel de grande voie sportive

Accès: 1 heure 30

Depuis le parking de la Gardiole, suivre le sentier vers En Vau jusqu’à une barrière, quelques centaines de mètres avant la-dite calanque. 50 mètres après la barrière se trouve un sentier montant sur la droite, signalisé par un petit bonhomme bleu. Le sentier mène où à la traversée Ramond, que l’on peux utiliser pour accéder au plateau, ou directement au plateau. Sur le plateau des cairns mènent à un beau et grand pin d’Alep surplombant le vide. A droite du pin se trouve le relais des rappels.

Rappels:

Les rappels sont évidents. Il y en a quatre (le dernier pouvant être évité, une corde de 50 mètres étant assez longue).

Attention à ne pas descendre trop bas au dernier rappel. Descendre en suivant les broches jusqu’à ce qu’il n’y en aie plus. Faire le premier relais sur une petite plateforme où sont présents deux broches espacées.

Escalade: 6b+ max

L1 5c: La première longueur en 5c n’est pas la plus jolie mais est tout de même agréable

L2 6b+: Possibilité de la couper en deux pour éviter le tirage, mais non nécessaire avec de grandes sangles au début. Longueur magnifique de 45 mètres. Equipement parfois aéré mais béton.

L3 6b+: courte longueur pour atteindre une vire confortable. Pas facile en passant droit dans les broches. Un petit crochet à droite semble plus logique et moins forcé.

L4 6b+: La deuxième longueur magnifique de la voie. 40 mètres d’escalade dans une dièdre fissure. Rocher très bon. Même remarque que pour L2 quant à l’équipement.

Retour: 1h 30

Reprendre le sentier (cairns) jusqu’à ce qu’il descende raide puis tourne à gauche. A gauche d’un grand pin se trouve un relais pour un petit rappel de 20 mètres. Une fois le rappel terminé, reprendre le sentier pris à l’aller et remonter jusqu’à la Gardiole.

Ca semble plus long qu’à l’aller? C’est normal, ça monte!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s